CAC40

ACCOR +0.63%
AIR LIQUI. +0.18%
AIRBUS GR. +0.50%
ARCELORMI. -0.47%
ATOS SE +0.12%
AXA +0.38%
BNP PARIB. +0.90%
BOUYGUES +0.26%
CAP GEMIN. -0.92%
CARREFOUR +0.57%
CREDIT AG. +1.55%
DANONE +0.28%
ENGIE +0.21%
ESSILOR I. +0.94%
KERING -0.68%
L'OREAL -0.14%
LAFARGEHO. +0.71%
LEGRAND -0.36%
LVMH +0.85%
MICHELIN -0.73%
ORANGE +2.18%
PERNOD RI. +0.08%
PEUGEOT S. +2.92%
PUBLICIS . -0.31%
RENAULT +1.10%
SAFRAN OP. -0.50%
SAINT-GOB. -0.04%
SANOFI -2.91%
SCHNEIDER. +0.19%
SOCIETE G. +1.48%
SODEXO -2.01%
SOLVAY SA +0.13%
STMICROEL. -0.93%
TECHNIPFM. +3.42%
TOTAL +1.30%
UNIBAIL R. +0.89%
VALEO . -0.09%
VEOLIA EN. +0.86%
VINCI +0.27%
VIVENDI +1.31%
Dernière mise à jour: 22 jan. 2018 22:45

CAC40

+0.28%
5541,990 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

21 mai 2016 - Dossiers dans actions-indices

Vinci à la loupe

Anne d'Anselme

Entretien avec Anne d’Anselme, gérante chez Cogefi Gestion.

 

Anne d’Anselme, Vinci est une valeur que les boursiers ont appréciée en 2015 et qui continue d’être recherchée cette année. Mais, tout d’abord, pouvez-vous nous rappeler ses activités ?

Vinci est un leader dans le secteur des concessions et du contracting. Dans les concessions, il est très présent dans les autoroutes, puisqu’il gère la moitié du domaine autoroutier à péages en France, à travers ASF et Cofiroute. Il est également positionné sur les aéroports : il fait partie des cinq plus gros groupes mondiaux aéroportuaires, avec une présence en France, au Portugal, au Chili, au Cambodge, au Japon, ou encore en République dominicaine. Pour ce qui est du contracting, ses projets concernent la construction, le transport et l’énergie.

Quelle est la place de ces différents domaines dans son compte de résultat comptable ?

Il est important de comprendre que 70 % du résultat opérationnel de Vinci provient des concessions, un secteur qui bénéficie d’une très belle visibilité. Les autoroutes devraient connaître une croissance d’environ 3 % cette année, tirée par des ménages qui continuent, bien sûr à les utiliser, mais aussi par la baisse du prix du baril et par la hausse du trafic autoroutier. Quant aux aéroports, le trafic a augmenté d’environ 11 % en 2015. Cela pourrait ralentir en 2016, mais le rythme devrait, malgré tout, rester très soutenu.

Qu’en est-il des autres prévisions ? Certaines sont-elles inquiétantes ?

Inquiétantes, non ! En revanche, en effet, l’activité contracting sera en baisse en 2016. On a vu, au premier trimestre, une réduction de l’activité de l’ordre de 5 %, ce qui s’explique par la terminaison de gros projets en 2015 et par la diminution des dépenses des collectivités locales. Néanmoins, si vous regardez les prises de commandes dans le contracting sur les trois premiers mois de l’année, elles affichent une reprise de l’ordre de 12 %, portées par l’international à hauteur de 21 %, mais aussi par la France. Donc le rebond de cette branche devrait être à l’ordre du jour en 2017.

Quelle est la suite pour Vinci ?

Le groupe devrait réaliser des acquisitions. Il en a les moyens, avec un ratio d’endettement assez faible. Il a donc clairement la capacité de procéder à des opérations de croissance externe. Il s’intéresse au secteur des aéroports. Je pense qu’il pourrait notamment regarder la privatisation des aéroports de Nice ou de Lyon. De plus, le dossier ADP (Aéroport de Paris) est toujours à l’ordre du jour, puisque Vinci en a 8 % du capital et qu’il souhaiterait aller au-delà.

Du côté de la Bourse, l’action a déjà connu un beau parcours. Pensez-vous que le titre peut grimper encore plus haut ?

Oui, je le pense. Il est vrai que, entre le 1er janvier et la mi-mai, le titre s’est déjà adjugé 10 %, dans un marché d’actions qui a été très chahuté. Il a été porté par le fait que Vinci peut être classé parmi les belles valeurs de rendement, grâce à un beau dividende et un programme de rachat d’actions. Cependant, en dépit de cette performance, l’action présente toujours une décote de 10 % par rapport à ses pairs, ce qui me permet d’être positive.

 


Code : FR0000125486 | Tags : vinci, anne d'anselme, cogefi gestion, cofiroute, adp, asf, aéroport, concession, autoroute, contracting,

Actualités relatives