CAC40

ACCOR -0.55%
AIR LIQUI. -1.21%
AIRBUS GR. -0.80%
ARCELORMI. +0.84%
ATOS SE -1.27%
AXA -0.75%
BNP PARIB. +0.27%
BOUYGUES +0.16%
CAP GEMIN. -0.47%
CARREFOUR +0.79%
CREDIT AG. -0.64%
DANONE +0.35%
ENGIE +0.28%
ESSILOR I. -0.33%
KERING -1.39%
L'OREAL -0.54%
LAFARGEHO. -0.50%
LEGRAND -0.50%
LVMH -1.85%
MICHELIN -1.35%
ORANGE +0.21%
PERNOD RI. +0.12%
PEUGEOT S. -1.46%
PUBLICIS . +0.68%
RENAULT -0.85%
SAFRAN OP. -0.22%
SAINT-GOB. -0.03%
SANOFI +0.35%
SCHNEIDER. +0.06%
SOCIETE G. -0.44%
SODEXO -1.76%
SOLVAY SA -0.83%
STMICROEL. -2.53%
TECHNIPFM. +0.24%
TOTAL +0.74%
UNIBAIL R. -0.14%
VALEO . 0.00%
VEOLIA EN. +0.14%
VINCI +1.10%
VIVENDI -0.26%
Dernière mise à jour: 22 nov. 2017 22:45

CAC40

-0.25%
5352,760 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

04 sep. 2017 - Tendances dans actions-indices

Sans risque

Bourse front

La Bourse de Paris s'est offert une petite consolidation après avoir enchaîné trois hausses consécutives qui lui avaient permis de reprendre 1,81 %.

Plusieurs éléments ont incité les investisseurs à faire preuve de prudence. D'abord, il y a eu la fermeture des indices américains qui a toujours tendance à paralyser les autres grandes places financières. A cela est venu s'ajouter l'absence d'indicateur macro-économique d'importance, mais aussi le regain de tensions géopolitiques avec la nouvelle provocation de la Corée du Nord au cours du week-end.

Enfin, en toile de fond, les intervenants n'ont pas oublié que la semaine allait être particulièrement chargée avec de nombreux rendez-vous importants. Le principal aura lieu jeudi : il s'agit du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. Une grande majorité des investisseurs mise sur un statu quo sur les taux, mais de plus en plus s'attendent à l'annonce d'une réduction progressive des montants alloués au programme de rachats d'actifs. Lors de sa conférence de presse, le président de la BCE sera également attendu sur le niveau élevé de la monnaie unique.

Au moment de la clôture, l'euro s'échangeait autour de 1,191 dollar. Du côté des matières premières, le prix du baril de pétrole s'est stabilisé à Londres où il coûtait environ 52,5 dollars.


Tags : cac 40, bourse de paris, corée du nord, bce, euro, dollar, mario draghi,

Actualités relatives