CAC40

ACCOR +0.97%
AIR LIQUI. +1.99%
AIRBUS GR. +4.00%
ARCELORMI. +1.06%
ATOS SE +2.59%
AXA -0.29%
BNP PARIB. +0.44%
BOUYGUES +3.23%
CAP GEMIN. +2.46%
CARREFOUR -2.17%
CREDIT AG. +0.17%
DANONE +1.03%
DASSAULT . +4.03%
ENGIE +0.68%
ESSILOR I. +1.92%
HERMES IN. +2.40%
KERING +2.97%
L'OREAL +1.25%
LEGRAND +2.54%
LVMH +1.46%
MICHELIN +2.47%
ORANGE +0.48%
PERNOD RI. +1.01%
PEUGEOT S. +2.12%
PUBLICIS . +2.78%
RENAULT +0.32%
SAFRAN OP. +4.14%
SAINT-GOB. +1.70%
SANOFI +1.49%
SCHNEIDER. +1.12%
SOCIETE G. +0.20%
SODEXO +1.68%
STMICROEL. +2.81%
TECHNIPFM. +0.81%
TOTAL +0.50%
UNIBAIL-R. +2.15%
VALEO . +2.87%
VEOLIA EN. +1.96%
VINCI +2.05%
VIVENDI +2.33%
Dernière mise à jour: 16 oct. 2018 22:45

CAC40

+1.53%
5173,050 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

11 jan. 2018 - Tendances dans actions-indices

Petite pause

Bourse angle gauche

La Bourse de Paris a fait preuve de prudence et a navigué autour de ses niveaux de mercredi durant une bonne partie de la séance. Le principal élément à surveiller pour les investisseurs a été la publication des minutes de la BCE. Dans le compte-rendu de sa dernière réunion, la Banque centrale européenne a indiqué qu’elle pourrait modifier son discours en ce début d’année, ce qui sous-entend qu’elle pourrait commencer à préparer les marchés à un durcissement de sa politique monétaire afin de prendre en compte l’amélioration de l’économie dans la zone euro. La monnaie unique a logiquement vivement réagi et a été jusqu’à se rapprocher de 1,206 dollar dans l’après-midi. Cette hausse de l’euro a légèrement pesé sur les grands indices comme le CAC 40 ou encore le Dax à Francfort. Au niveau de la macro-économie, les différentes statistiques ont été plutôt encourageantes sur le vieux Continent, mais assez décevantes aux Etats-Unis. Dans l’Europe des 19, la production industrielle du mois de novembre a notamment progressé plus que prévu. En revanche, outre-Atlantique, les prix à la production ont légèrement reculé en décembre, alors qu’ils étaient attendus en hausse, et les nouvelles demandes hebdomadaires d’allocation chômage ont augmenté de 11 000 unités. Avec un total de 261 000, elles sont à un niveau inédit depuis trois mois.


Tags : bourse de paris, cac 40, bce, durcissement politique monétaire, euro,

Actualités relatives