CAC40

ACCOR +0.56%
AIR LIQUI. +0.36%
AIRBUS GR. -0.14%
ARCELORMI. -0.26%
ATOS SE +1.09%
AXA -0.27%
BNP PARIB. -1.14%
BOUYGUES -1.15%
CAP GEMIN. +0.69%
CARREFOUR -1.78%
CREDIT AG. -0.98%
DANONE +1.19%
ENGIE -1.45%
ESSILOR I. +1.23%
KERING +0.08%
L'OREAL +0.44%
LAFARGEHO. +0.49%
LEGRAND +0.06%
LVMH +0.26%
MICHELIN +0.04%
ORANGE -0.37%
PERNOD RI. +1.68%
PEUGEOT S. +0.83%
PUBLICIS . +0.93%
RENAULT +0.16%
SAFRAN OP. +1.00%
SAINT-GOB. -1.50%
SANOFI 0.00%
SCHNEIDER. -0.34%
SOCIETE G. -0.95%
SODEXO +1.29%
SOLVAY SA +1.03%
STMICROEL. +1.58%
TECHNIPFM. -3.06%
TOTAL -1.45%
UNIBAIL R. +0.65%
VALEO . -0.74%
VEOLIA EN. +0.15%
VINCI 0.00%
VIVENDI +0.80%
Dernière mise à jour: 26 mai 2018 22:45

CAC40

-0.11%
5542,550 pts

Hausses

Baisses

Chiffres clés

Matières premières

Devises

15 mai 2018 - Tendances dans actions-indices

Fed et dollar

La Bourse de Paris a passé la première partie de la journée juste au-dessus de sa ligne de flottaison, avant de faire preuve de nervosité. La tendance a suivi les mouvements de la parité euro/dollar sur le marché des devises, après plusieurs indicateurs macro-économiques américains.

Les ventes au détail ont progressé de 0,3 % le mois dernier et l'indice mesurant le niveau de l'activité manufacturière dans la région de New York a vivement rebondi au mois de mai. Ces bons indicateurs ont renforcé la probabilité d'un durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale aux Etats-Unis. Mécaniquement, le dollar s'est renforcé et l'euro a touché en séance un plus bas depuis la mi-décembre 2017 à 1,182 dollar.

Dans le même temps, les rendements obligataires sont repartis à la hausse, ce qui a pénalisé les marchés actions outre-Atlantique. Celui de l'emprunt d'Etat américain à 10 ans a même touché un niveau inédit depuis l'été 2011 à 3,069 %.

En Europe, les statistiques ont été plus mitigées. Lors d'une deuxième estimation, le PIB de la zone euro est ressorti en hausse de 0,4 % au premier trimestre, conformément aux attentes. En revanche, celui de l'Allemagne qui était attendu en progression de 0,4 %, n'a finalement augmenté que de 0,3 %.

Du côté des matières premières, le prix du baril de pétrole s'est offert une consolidation.


Tags : bourse de paris, cac 40, euro, dollar, rendements obligataires, fed, durcissement monétaire,

Actualités relatives